Adorno

Page

INTRODUCTION A L’ESTHETIQUE D’ADORNO
Approche de l’esthétique d’Adorno par l’analyse du rapport à Marx dans la Théorie esthétique

Raphaël CLERGET

Actuel Marx en Ligne n°14(25/11/2002)

Ce travail a pour objet d’introduire à l’esthétique d’Adorno en l’abordant sous le prisme du rapport à Marx. Pour ce faire, après une partie méthodologique se confrontant de manière auto-critique à la réflexion d’Adorno sur le problème de la méthode, ce dernier refusant de manière justifiée l’extraction d’une méthode préalable à l’étude de l’objet proprement dit, une partie transversale sur le matérialisme et la dialectique dans l’art et dans l’esthétique permet d’approcher l’un des soubassements travaillant chaque modèle d’analyse d’Adorno. Les deux autres parties travaillent à balayer le champ des catégories héritées de Marx en essayant de repérer pour chacune d’elles leur usage quand elles sont utilisées dans le domaine esthétique. La première partie concerne celles plus directement liées à la connaissance du monde (idéologie, fétichisme, etc.) et la seconde celles liées à la transformation du monde (praxis, utopie, etc.)

Notes :

¨les notes 1,2,3, etc. indiquées dans le texte renvoient en fin de document

¨les guillemets  »  » indiquent une citation, et les ‘ ‘ indiquent une mise entre guillemets de l’expression

¨les ouvrages sont cités en italique. En l’absence de référence en note, ils sont cités dans labibliographie

TABLE DES MATIERES

1Introduction

1.1Objet d’étude et méthodologie

1.1.1L’objet de ce travail et son contexte

1.1.2Méthodologie

1.1.2.1Le refus motivé de la méthode par Adorno

1.1.2.2La méthode employée et le plan

1.1.2.3Textes et références employés

1.2Situation : que faire ?

1.2.1Contexte général : la domination et la raison

1.2.2L’art et la question de l’identité

1.2.3Contexte particulier et problématique de la Théorie esthétique

1.2.4Critiques d’Adorno : quelle théorie pour une stratégie politique ?

2Matérialisme et dialectique dans l’art et l’esthétique

2.1 L’art comme lieu d’une lutte dialectique entre l’individuel et l’universel

2.2 L’expression de la souffrance

2.3Une pratique différente

2.4La nécessité de la distance artistique

2.5Les forces artistiques

2.6Les risques de l’œuvre d’art

2.7L’esthétique

3Les catégories de la connaissance du monde

3.1Le double caractère de l’art et son origine dans la division du travail

3.1.1Le double caractère de l’œuvre d’art

3.1.2Son origine dans la division du travail

3.2Processus de production

3.2.1Rapport à la production sociale : rationalité et artisanat

3.2.2Rapport intérieur à la société, par la forme

3.2.3Relativisation du rôle de la personne privée

3.3La société capitaliste échangiste et ses conséquences dans le domaine de l’art

3.3.1La constellation échange-idéologie-marchandise-réification-aliénation-fétichisme

3.3.2Le monde marchand et l’art : combat pour l’identité

3.4Idéologie

3.4.1La richesse du sujet et de l’expérience

3.4.2La suppression du sujet

3.4.3L’humanité de l’art

3.4.4La bonne naturalité de l’art

3.4.5Le caractère désengagé de l’art

3.4.6L’harmonie de l’art

3.4.7La bonne nouvelle de l’art

3.4.8La pure spiritualité de l’art

3.4.9L’art communiquant

3.4.10L’art altruiste

3.4.11La culture dans toute sa gloire

3.5Fétichisme

3.5.1Le fétichisme de la marchandise dans la sphère esthétique

3.5.2Le fétichisme du caractère d’en-soi de l’œuvre d’art

3.5.3Le fétichisme de l’objectivation

3.5.4Le fétichisme des moyens techniques

3.6Réification

3.6.1Affaiblissement et déformation de la capacité d’expérience

3.6.2La nécessité et les risques de l’objectivation artistique

3.7Aliénation

3.7.1Aliénation comme étrangeté à soi et comme puissance déterminante

3.7.2Influence sur la sphère du divertissement

3.7.3Influence sur la production artistique et l’art moderne

3.7.3.1Le montage

3.7.3.2La construction

3.7.4Influence sur le contemplateur

3.8Bourgeoisie

3.8.1Liberté partielle

3.8.2Quatre grands principes bourgeois : conservation de soi, échange, propriété et travail

3.8.3Idéaux bourgeois de l’art : réconciliation, satisfaction, intuition

4Les catégories de la transformation du monde

4.1Praxis

4.2Utopie

4.3Critique politique

4.4Lutte des classes

4.5Forces et rapports de production

4.5.1Forces/rapports de production artistiques et forces/rapports de production sociaux

4.5.2Les forces de production artistiques et les rapports de production

4.5.3Progrès artistique

4.5.4Le sujet collectif résistant non encore réalisé

5Conclusion

6Bibliographie sommaire

6.1Textes d’Adorno traduits en Français

6.2Textes en français sur Adorno

6.3Autres textes utilisés

6.4Dictionnaires utilisés

6.5Histoires de la philosophie utilisées

7Notes

Antonin Wiser : vers une langue sans terre (http://blog.crdp-versailles.fr/oeildeminerve/index.php/post/26/01/2015/Antonin-Wiser-%3A-Vers-une-langue-sans-terre.-Adorno-et-l%E2%80%99utopie-de-la-litt%C3%A9rature.-Editions-MSH%2C-collection-Philia%2C-2014-lu-par-Maryse-Emel )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s