Rāzī, Abū Bakr Muḥammad ibn Zakarīyā

Page

Les traités philosophiques de Razi et les pièces conservées de ses livres perdus

Description

L’un des plus anciens pionniers de l’histoire de la médecine, Muhammad ibn Zakariya Al-Razi (également connu sous le nom latin de Rhazès ou Rasis, 865-925 apr. J.-C., 251-313 après l’Hégire) fut un polymathe, médecin et philosophe persan musulman. Il naquit dans la ville de Rayy, près de l’actuelle Téhéran en Iran, et vécut la majeure partie de sa vie entre son lieu de naissance et Bagdad, capitale du califat abbasside. Il enseigna la médecine et fut le médecin en chef des deux villes. Il fit des contributions majeures et durables dans les domaines de la médecine, de la musique, de la philosophie et de l’alchimie, et fut l’auteur de plus de 200 livres et traités. Cet ouvrage est une sélection de traités philosophiques d’Al-Razi. Il traite de sujets qui comprennent la guérison spirituelle, la métaphysique, la connaissance divine et les concepts de temps et de lieu.

Le livre complet de la médecine

Description

L’un des premiers pionniers de l’histoire de la médecine, Abū Bakr Muḥammad ibn Zakarīyā al-Rāzī (également connu sous le nom latinisé de Rhazès ou Rasis, 865–925 env.) fut un polymathe, médecin et philosophe persan musulman. Il naquit dans la ville de Rayy, près de l’actuelle Téhéran en Iran, et vécut la majeure partie de sa vie entre son lieu de naissance et Bagdad, capitale du califat abbasside. Il enseigna la médecine et fut le médecin en chef des deux villes. Il fit des contributions majeures et durables dans les domaines de la médecine, de la musique, de la philosophie et de l’alchimie, et fut l’auteur de plus de 200 livres et traités. Kitāb al-Ḥāwī fi al-ṭibb (Le livre complet de la médecine), également connu en latin sous le titre de Continens Liber et en français sous celui de La vie vertueuse, est une grande encyclopédie médicale. Il contient des articles sur les maladies, les thérapies, la pharmacologie, mais également les carnets de notes d’al-Razi sur ses lectures et ses observations cliniques. Cette exemplaire, écrit en caractères naskhi relativement petits, fut réalisé en 674 environ sur ordre de Sulaymān Ier, shah d’Iran (règne : 1666–1694), pour son médecin en chef Muḥammad Riz̤ā Ḥakīm. Les titres et les mots-clés apparaissent à l’encre rouge, avec des petits titres bleus et dorés sur papier glacé. Le manuscrit fut offert par Harvey Cushing (1869–1939), neurochirurgien diplômé de Yale, dont la collection de livres médicaux rares constitue une partie essentielle de la bibliothèque d’histoire de la médecine située au cœur de la bibliothèque médicale Harvey Cushing/John Hay Whitney de l’Université de Yale.

Commentaire sur le chapitre neuf du livre de médecine dédié à Mansur

Cet ouvrage est un commentaire en latin du professeur et médecin italien Giovanni Arcolani (mort en 1484, également appelé Ioannis Arculani) sur le neuvième livre de Kitāb al-ṭibb al-Manṣūrī (Livre de médecine dédié à Mansur), ouvrage du célèbre polymathe perse Abū Bakr Muḥammad ibn Zakarīyā Rāzī (865–925 env.). Connu en Occident latin sous le nom de Rhazès ou Rasis, Rāzī naquit à Rayy, au sud de Téhéran. Il est souvent considéré comme l’une des grandes figures de la médecine de l’époque médiévale. Son impact …

Le livre sur la médecine dédié à al-Mansur

Ce manuscrit conserve l’un des plus célèbres traités arabes de médecine du Moyen Âge, le Kitab al-Mansouri fi al-Tibb (Le livre sur la médecine dédié à al-Mansur), rédigé par le célèbre médecin, naturaliste, philosophe et alchimiste persan Abu Bakr Mohammad Ibn Zakariya al-Razi (865-925) au début du Xe siècle. Comme l’indique le titre du livre, cet ouvrage est dédié au gouverneur de la province de Rayy (en actuel Iran et lieu de naissance d’al-Razi), Al-Mansur ibn Ishāq. Al-Razi (également connu sous ses noms latinisés Rhazès ou …

Le livre de médecine dédié à Mansur et autres traités médicaux

Abu Bakr Muhammad Ibn Zakariya al-Razi (également connu sous le nom latin de Rhazès ou Rasis, 865–925 apr. J.-C.) était un polymathe, médecin et philosophe persan. Il naquit à Ravy, au sud de l’actuelle ville de Téhéran, en Iran. À l’âge de 30 ans, après des études de philosophie, il commença à étudier la médecine sous la supervision d’Abu Al-Hassan al-Tabari. Il dirigea un hôpital de Ravy pour présider ensuite l’hôpital de Bagdad. Al-Razi était célèbre dans les domaines de la médecine et de …

Chapitre neuf du livre de médecine dédié à Mansur, accompagné des commentaires de Sillanus de Nigris

Abu Bakr Muhammad Ibn Zakariya al-Razi (également connu sous le nom latin de Rhazès ou Rasis, 865–925 apr. J.-C.) était un polymathe, médecin et philosophe persan. Il naquit à Ravy, au sud de l’actuelle ville de Téhéran, en Iran. À l’âge de 30 ans, après des études de philosophie, il commença à étudier la médecine sous la supervision d’Abu Al-Hassan al-Tabari. Il dirigea un hôpital de Ravy pour présider ensuite l’hôpital de Bagdad. Al-Razi était célèbre dans les domaines de la médecine et de …

Le livre complet de la médecine, deuxième partie, sur les maladies oculaires

L’un des premiers pionniers de l’histoire de la médecine, Muhammad ibn Zakariya Al-Razi (également connu sous le nom latin de Rhazès ou Rasis, 865-925 apr. J.-C., 251-313 après l’Hégire) fut un polymathe, médecin et philosophe persan musulman. Il naquit dans la ville de Rayy, près de l’actuelle Téhéran en Iran, et vécut la majeure partie de sa vie entre son lieu de naissance et Bagdad, capitale du califat abbasside. Il enseigna la médecine et fut le médecin en chef des deux villes. Il fit des …

Les secrets de la profession médicale

L’un des premiers pionniers de l’histoire de la médecine, Muhammad ibn Zakariya Al-Razi (également connu sous le nom latin de Rhazès ou Rasis, 865-925 apr. J.-C., 251-313 après l’Hégire) fut un polymathe, médecin et philosophe persan musulman. Il naquit dans la ville de Rayy, près de l’actuelle Téhéran en Iran, et vécut la majeure partie de sa vie entre son lieu de naissance et Bagdad, capitale du califat abbasside. Il enseigna la médecine et fut le médecin en chef des deux villes. Il fit des …

Les traités philosophiques de Razi et les pièces conservées de ses livres perdus

L’un des plus anciens pionniers de l’histoire de la médecine, Muhammad ibn Zakariya Al-Razi (également connu sous le nom latin de Rhazès ou Rasis, 865-925 apr. J.-C., 251-313 après l’Hégire) fut un polymathe, médecin et philosophe persan musulman. Il naquit dans la ville de Rayy, près de l’actuelle Téhéran en Iran, et vécut la majeure partie de sa vie entre son lieu de naissance et Bagdad, capitale du califat abbasside. Il enseigna la médecine et fut le médecin en chef des deux villes. Il fit …

Le livre complet de la médecine

Abu Bakr Muhammad Ibn Zakariya al-Razi (également connu sous le nom latin de Rhazès ou Rasis, 865–925 env.) fut un polymathe, médecin et philosophe persan. Auteur de plus de 200 livres et traités, il contribua considérablement et de façon durable à la médecine, la musique, la philosophie et l’alchimie. Connu dans les domaines de la médecine et de la chimie, il entreprit des expériences chimiques pour créer des médicaments traitant des maladies spécifiques. Son approche scientifique dans ses recherches consistait à utiliser les méthodes de suivi et d …

CLI

EXTRAIT DES SEPT CLIMATS
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s